Pour Halloween, ma cocotte m'a pour la première fois réellement commandé une robe : un costume de sorcière. Bon, entre le jour de la commande et la réception du bouquin (n° 174 chez les JCAs),

elle avait jeté son dévolu sur une robe de supermarché qui faisait de la lumière. D'où grande scène du deux quand j'ai maintenu que j'allais lui coudre une robe, mais passons.

Nota : j'aurais très bien pu bidouiller à peu près la même robe à partir des intemporels contes de fées, par contre il y a un patron de petite sirène, et Ariel est l'idole de ma cocotte...

J'ai profité de l'occasion pour enfin sortir ma surjeteuse (oui oui, celle de mon anniversaire de 2010 et qui n'avait servi que pour la robe de chambre). Et là j'ai à peu près tout surjeté, ce qui m'a fait gagner un temps fou.

P1020780

... les bords des surjupes (qui ne s'appellent sans doute pas comme ça)...

P1020781

... les bords de la parementure...

P1020782

... le bas de la jupe...

P1020785

 ... les bords des volants de poignet...

Bon, pour l'instant je ne me risque pas à enlever des aiguilles ou toucher la tension, hein ! J'ai taillé tout ça dans des nappes à 4 € de chez Babou. C'est pas cher mais c'est de la camelotte. L'organza étoilé vient de chez Selftissus.

J'avoue avoir légèrement bâclé le travail, vu que j'avais trois soirées pour terminer, mais pour un déguisement ça va !

P1020779

... de devant...

P1020783

... de dos...

P1020786

... histoire de voir l'ampleur de la jupe...

P1020789

... en intérieur...

P1020790

... et enfin détail du manche à balai, repeint en mauve brillant par la misstinguette à qui le bambou naturel n'eut pas l'heur de plaire !

Et récompense suprême, la robe fut mise. Ouf.